SOS Villages d’Enfants

Nos objectifs

Tous les enfants doivent pouvoir grandir dans une famille au sein de laquelle ils reçoivent de l’affection, sont nourris et protégés. SOS Villages d’Enfants permet aux familles de sortir de la pauvreté.

Notre philosophie

Avec le concept de village d’enfants SOS, notre organisation a ouvert la voie à la prise en charge familiale et à long terme d’enfants orphelins et abandonnés.

Sur nous

Le premier village d’enfants SOS a été créé en 1949 à Imst, en Autriche. Au lendemain de la Deuxième Guerre mondiale, son fondateur, Hermann Gmeiner s’est engagé à aider les enfants démunis, qui n’avaient plus de famille ou dont la sécurité était menacée. Avec le soutien de nombreux donateurs et collaborateurs, notre organisation est aujourd’hui en mesure de venir en aide à des enfants dans le monde entier. Nous agissons en tant qu’organisation non gouvernementale à vocation sociale. Indépendants, respectueux des différentes religions et cultures, nous intervenons dans des pays et communautés où notre mission peut contribuer au développement.

Pourquoi devriez-vous nous faire un don

Misez sur des valeurs durables. Depuis plus de 60 ans, nous nous engageons pour que chaque enfant puisse grandir au sein d'une famille aimante, lui témoignant respect et attention. Nous avons besoin de personnes comme vous, de généreux donateurs, pour poursuivre notre mission.

Contact

 Pascale Hug

Pascale Hug | Responsable Legs, SOS Villages d'Enfants Suisse

Schwarztorstrasse 56, 3007 Berne

031 979 60 67, pascale.hug@sos-kinderdorf.ch

http://www.sosvillagesdenfants.ch/

Notre projet actuel

Cinquante enfants âgés de un à 18 ans sont pris en charge dans le village d’enfants SOS de Faridabad, au nord de l’Inde. En offrant à ces enfants un cadre de vie stable et sécurisé, SOS Villages d’Enfants leur ouvre des perspectives pour l’avenir.

Cela fait trois ans que Rani habite au foyer Amadi du village d’enfants SOS avec ses frères et sœurs. Rani était encore en bas âge lorsqu’elle est arrivée ici. Aujourd’hui, elle s’épanouit dans un cadre familial qui lui dispense de l’affection.