L’Armée du Salut Suisse

Nos objectifs

L’Armée du Salut Suisse s’engage depuis 1882 pour la justice et la paix. Rattachée à l’Eglise chrétienne universelle, elle offre une aide globale aux personnes défavorisées.

Notre philosophie

En proposant des lieux d’accueil d’urgence, des bureaux sociaux et des foyers pour exclus ainsi que par son action auprès des sans-abris, l’Armée du Salut apporte de l’espoir et crée des liens entre les personnes.

Sur nous

L'Armée du Salut est un mouvement international, qui fait partie de l'Eglise chrétienne universelle. Son message se fonde sur la Bible, et son ministère est motivé par l'amour de Dieu. Sa mission consiste à annoncer l'Evangile de Jésus-Christ et à soulager les détresses humaines, en Son nom et sans distinction aucune.
L’engagement de l’Armée du Salut se distingue par sa proximité avec les individus, par son soutien sans bureaucratie inutile et par une offre adaptée aux besoins locaux.
Des personnes de tous âges, quelle que soit leur origine culturelle ou sociale, trouvent une porte ouverte à l’Armée du Salut.

Pourquoi devriez-vous nous faire un don

La pauvreté ne s’arrête pas aux portes de la Suisse. Elle a plusieurs visages et elle entraîne l’exclusion sociale, une charge psychique et de la détresse. En faisant un legs à l’Armée du Salut, vous pouvez être là pour les autres et soutenir l’aide globale de l’Armée du Salut.

Contact

 Nathalie Schaufelberger

Nathalie Schaufelberger | Responsable des testaments

Laupenstrasse 5, 3001 Berne

031 388 06 18, testament@heilsarmee.ch

http://www.armeedusalut.ch/

Notre projet actuel

Trois places de logements accompagnés sont à disposition des personnes sans domicile. Chaque personne y dispose d'une chambre individuelle et a accès aux espaces communs: salon, cuisine, salle de bains et buanderie. La durée de séjour s’étend en principe de 6 à 24 mois.

L'accompagnement comprend des conseils réguliers, un travail sur les objectifs des personnes suivies ainsi que des activités communes. Chaque personne bénéficie d'au moins deux heures d'accompagnement par semaine, selon sa situation actuelle.

En savoir plus